La psychothérapie E.M.D.R. est recommandée par la Haute Autorité de Santé et par l'Organisation Mondiale de la Santé pour :

- Les personnes souffrant d'Etat de Stress Post-Traumatique ou de Syndrome de Stress Post-Traumatique,

- Les personnes victimes de viols et/ou violences conjugales.

 

Les recherches montrent également des bénéfices pour d'autres problématiques :

- Phobies, notamment d'origine traumatique,

- Trouble panique,

- Trouble anxieux généralisé,

- Problème de comportement et d'estime de soi,

- Deuil compliqué et traumatique,

- Douleur chronique,

- Migraines,

- Douleurs du membre fantôme.

Extrait de l'ouvrage de Jacques Roques (2004), "E.M.D.R., Une révolution thérapeutique":

 

"L’E.M.D.R. n’est pas une thérapie-miracle. C’est une thérapie qui exige un temps de préparation pour être correctement employée."

 

"Selon Roger Salomon (psychologue spécialisé dans le trauma), n’importe quelle situation entraînant une sensation accablante de vulnérabilité et/ou un manque de contrôle, peut être traumatisante."

 

"D'après une autre définition de Jeff Mitchell (cité par Roger Salomon), n’importe quelle situation qui fait qu’une personne subit des réactions émotionnelles particulièrement fortes empêchant sa capacité de fonctionner, soit sur le lieu du trauma soit après, constitue un traumatisme."

Extrait de l'ouvrage de Francine Shapiro (2014), "Dépasser le passé, se libérer des souvenirs traumatisants avec l'E.M.D.R.":

 

"La durée d’une thérapie dépend de la préparation qui sera nécessaire pour le retraitement, du nombre de souvenirs à traiter et du nombre des nouveaux apprentissages dont vous aurez besoin."

© Héloïse FLEURY – Le Mans -
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now