En France, l'E.M.D.R. est reconnue et préconisée par la Haute Autorité de Santé (2007), par l'Organisation Mondiale de la Santé (2012) et l'Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale (2004 et 2015).

Seuls les titres de psychologue, psychiatre et psychothérapeute (certifié par l'A.R.S.) peuvent prétendre à la formation de Praticien E.M.D.R. Europe.

La formation de Praticien E.M.D.R. en France se réalise uniquement auprès de quatre centres de formation agréés par l'E.M.D.R. Europe: l'E.F.P.E., l'I.F.E.M.D.R., l'E.D.E.P.H.E. et l'Université de Strasbourg.

La formation du professionnel dans l'un de ces trois organismes de formation vous garantit la qualité de la thérapie E.M.D.R. dans ses standards internationaux, telle qu'elle est validée scientifiquement.

Actuellement, le terme E.M.D.R. n'est pas protégé (et donc utilisable librement...). 

En tant que patient, il est important de savoir à qui vous vous adressez pour votre travail de thérapie.

N'hésitez pas à poser des questions sur le parcours et la formation du professionnel que vous choisissez de rencontrer.

 

La thérapie E.M.D.R. ( Eye-Movement Desensitization and Reprocessing, ou Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires) est une nouvelle approche de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle bilatérale, pour induire une résolution rapide des symptômes liés à des événements du passé. Cette thérapie intégrative poursuit le mouvement de recherche clinique et de soins inaugurés par la psychanalyse, la thérapie cognitive comportementale, les traitements par exposition, la médecine humaniste, les thérapies systémiques et les psychothérapies brèves centrées sur la personne.

 

Cette approche psycho-thérapeutique a été découverte en 1987 par une psychologue américaine Francine Shapiro, psychologue et chargée de recherche principale au Mental Research Institute de  Palo Alto, aux Etats Unis. Elle est pratiquée depuis dans le monde entier auprès de milliers de personnes de tous âges et de toutes conditions souffrant de troubles psychologiques.

 

L’E.M.D.R. permet la remise en route d’un traitement adaptatif naturel des informations douloureuses bloquées (par exemple après un choc traumatique), la mobilisation de ressources psychiques et la restauration d’une estime de soi déficiente.

 

Quand notre cerveau est dépassé par un choc traumatique et n'arrive pas à traiter (ou digérer) les informations comme il le fait d'ordinaire, il reste bloqué sur l'événement, sans que nous en ayons conscience et ces vécus traumatiques non digérés sont sources de perturbations.

 

La thérapie E.M.D.R.  entraîne le déblocage du système nerveux et permet au cerveau de retraiter l’expérience traumatique. Il est important de noter que c’est le patient qui active son propre processus de guérison qui jusque là était bloqué par le trauma.

Le but de l'E.M.D.R. est de soulager l'individu des attaches dysfonctionnelles du passé de façon à ce que des réponses adaptatives puissent avoir lieu dans le présent et ses ressources renforcées pour le futur.

N'hésitez pas à aller plus loin, en consultant ces sites de références en matière de thérapie E.M.D.R.:

 

 

  • Action E.M.D.R. contre le trauma

 

KEEP CALM & MOVE YOUR EYES...

Questions fréquentes:

Combien de temps dure une thérapie E.M.D.R.?

La thérapie est très souvent présentée comme une thérapie brève, qui pourrait durer quelques séances. C'est possible parfois, mais c'est rarement le cas...

C'est une thérapie qui va prendre le temps que requière le travail thérapeutique qui est à faire! 

 

Travailler sur un événement de vie traumatique (accident, agression...) s'il n'y a pas eu d'autres événements par ailleurs, peut être relativement court...

 

Hors, lorsqu'on travaille sur un parcours de vie, avec plusieurs événements, plusieurs expériences (manque de confiance...), ce qui est la majorité des situations, et bien, c'est plus complexe et demande plus de temps...

Lorsque que les événements traumatiques sont précoces (petite enfance), la personnalité s'est construite dans un contexte traumatique et à ce moment là, c'est plus complexe car les bases de la personnalité sont plus fragiles... travail qui peut être assez long lui aussi...

Peut-on faire une thérapie E.M.D.R. si l'on a pas de "gros traumas" (c'est subjectif...)

la réponse est oui. La thérapie E.M.D.R. n'est pas une simple technique mais un modèle théorique sur lequel où s'appuie: c'est la manière dont certains souvenirs sont stockés dans notre mémoire qui alimentent les problèmes que nous avons dans nos vies.

Le passé affecte notre présent quand on a pas totalement digérés le passé.

On peut vivre des choses très traumatisantes pendant que l'on était enfant qui ne nous semble pas l'être quand nous y pensons adulte et pourtant c'est le cas... 

 

On a tous vécu: une rupture amoureuse, une humiliation pendant l'enfance, un échec scolaire, un rejet... quelque chose qui nous est resté en travers la gorge et qui nous fait souffrir dans le présent et qui nous affecte encore. C'est un traumatisme.

Plaquette à l'attention des patients pour expliquer l'E.M.D.R.:

http://www.emdr-france.org/web/wp-content/uploads/2015/04/Dépliant-EMDR-FRANCE-.pdf

© Héloïse FLEURY – Le Mans -
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now